1025SE – Semis Servilia – Caius Servilius Vatia

1025SE – Semis Servilia – Caius Servilius Vatia

Avers Anépigraphe

Tête laurée de Saturne à droite, derrière marque de valeur S.

Revers : C. SERVEILI. ROMA  (Caius Serveilius. Rome)

Proue de navire à droite, surmontée d’un lion bondissant, devant marque de valeur S.

7.17gr _ 21.3mm

Datation 127 avant J.C.

Matière Bronze

Atelier : Rome

Gens : Servilia

Références : RRC 264/2 – B.8 (Servilia)

Indice de rareté : 10+ 


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Serveilius. Monétaire vers 631 (123 av. J.-C.)

Ce monétaire se confond souvent dans les textes avec C. Serveilius Augur dont nous venons de retracer l’histoire. Ils étaient contemporains et descendaient l’un et l’autre de M. Servilius qui fut tribun militaire en 573, pontife en 584 (181 et 170 av. J.-C.). C’est peut-être le monétaire dont il est ici question, que Cicéron désigne comme gouverneur de Sicile vers 650 (104 av. J.-C.) et qui fut exilé. Mais il est difficile de démêler les faits qui se rapportent aux deux C. Serveilius de cette époque. Les types des deux deniers de C. Serveilius sont en l’honneur de son bisaïeul M. Servilius C. f. P. n. Pulex Geminus, augure, puis consul en 552 (202 av. J.-C.), membre des commissions agraires dans les années suivantes. Tite Live et Plutarque rapportent qu’il fut couvert de blessures dans vingt-trois combats singuliers dont il sortit vainqueur. La lettre M. initiale de son prénom (Marcus) marquée sur son bouclier, suffit à le distinguer de son adversaire. Le lituus ou bâton augural est au droit, en souvenir des fonctions d’augure que M. Servilius Pulex exerça pendant plus de quarante ans. 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Christopher Merat

Je suis le rédacteur de ce blog, numismate et avant tout passionné d'Histoire et de mythologie.