Je vous souhaite la bienvenue sur ce site francophone consacré au monnayage de la république romaine et d’Auguste.

Ce site a été réalisé par un passionné pour des passionnés. C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez aucune publicité intempestive lors de vos visites. En 2022, vous étiez 70 visiteurs journaliers et je vous en remercie car vous êtes de plus en plus nombreux à lire mes articles.

A partir de l’ouvrage d’Ernest Babelon, « Description historique et chronologique des monnaies de la république romaine » et de très nombreuses photographies provenant de la Bibliothèque Nationale de France et également d’autres musées nationaux, vous trouverez sur ce site des fiches détaillées pour chaque monnaie avec une description numismatique, historique et mythologique.

Ernest_Babelon
Ernest Babelon, gravure de l'album Mariani.

Depuis 2018, vous trouverez aussi des indices de rareté, allant de 1 (très courant) à 10+ (extrêmement rare). 

Les contributions de tous servent à tous. Si vous souhaitez participer à cette base de donnée que ce soit en donnant des clichés ou apporter des compléments d’informations numismatiques, historiques ou mythologiques, vous pouvez ajouter un commentaire en bas de chaque référence.

Je me suis passionné pour ce monnayage parce qu’il allie histoire et mythologie. Certaines monnaies conservent encore de nos jours, après plus de 2000 ans d’existence, leur part de mystère comme par exemple cet unique denier, seul exemplaire connu.

Auteur : Christopher Mérat, numismate autodidacte et jamais rassasié d’apprendre. 

Mises à jour avril 2023 :

  • Ajout de quelques références manquantes.
  • Modification des listes chronologiques facilitant les recherches.
  • Uniformisation d’aspect des articles.
  • Mise à jour des indices de rareté avec une autre méthode de calcul pour le monnayage en bronze.

Histoire du denier

Dans les premiers siècles de son histoire, Rome s’était servie de monnaies étrangères, surtout grecques, ou avait frappé des monnaies à l’imitation de celles-ci. Le denier apparut, suivant Pline, en l’an de Rome 485 (~ 269), à l’époque où l’on inaugurait, pour le bronze, le système de l’as triental. Le denier est une monnaie d’argent de la valeur de dix as, dont le type est une copie de la drachme attique. Au droit, elle porte une tête de femme, coiffée du casque de Persée, au revers les Dioscures, chevauchant, la lance en arrêt, leur bonnet conique surmonté des étoiles symboliques du matin et du soir, avec pour légende le mot « Roma ».

Le denier pesait à l’origine 4,55 g d’argent, à la taille de 72 à la livre romaine : c’était le poids de la drachme attique. En ~ 217, le denier fut ramené à la taille de 84 à la livre, soit 3,90 g environ par denier : il devait conserver cette valeur jusqu’à la fin de la République.

Les deniers de la République connurent un grand succès, favorisé par leur bon aloi et par l’extension des conquêtes romaines. Il y eut des contrefaçons en divers pays, notamment en Gaule et en Espagne. César rendit au denier, un temps altéré par la fabrication de deniers « fourrés » (feuille d’argent sur âme de cuivre), sa pureté primitive, et en modifia le type, en s’arrogeant le droit d’effigie.  www.universalis.fr

Cet article a 2 commentaires

  1. Christian Coudair

    Bonjour, Monsieur,
    Je découvre votre merveilleux site ! Quel travail !
    Une question : Les numéros que vous attribuez aux monnaies se réfèrent-ils à un ouvrage connu ou s’agit-il de votre propre numérotation ? S’ils se réfèrent à un ouvrage, pourriez-vous m’indiquer lequel ?
    Je vous remercie par avance !
    Bien cordialement à vous,
    Christian Coudair

    1. Christopher Merat

      Bonjour,
      Oui il s’agit de références. Ils correspondent aux ouvrages de Crawford, de Sydhenam et de Babelon.
      Merci pour l’intérêt que vous portez à mon site.
      Cordialement,
      Christopher Mérat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.