147 av JC.

Denier Terentia _ RRC 217/1Avers : Anépigraphe

Tête casquée de Rome à droite, couronnée par une petite victoriola placée derrière elle ; derrière X.

Revers : C. (TE)R. LVC // ROMA (Caius Terentius Lucanus)

Les Dioscures, Castor et Pollux, à cheval, galopant à droite; ils sont cuirassés avec le manteau flottant sur l’épaule, coiffés d’un bonnet surmonté d’une étoile, tenant chacun une javeline.

Atelier Rome

Gens Terentia

RéférencesRRC 217/1 – B.10 (Terentia)

Indice de rareté : 5 

Descriptif : La Victoriola qui couronne Rome au droit doit faire référence à une victoire de l’Urbs sur ses ennemis. Ce droit se rencontre aussi pour le second monétaire de l’année 147 avant J.-C., Lucius Cupiennus. Depuis 149 avant J.-C., la guerre a repris avec Carthage. Elle se terminera par la destruction de l’insolente rivale de Rome. La guerre fait rage aussi en Macédoine où Andriscus se fait passer pour un descendant du dernier roi macédonien et fait souffler le vent de la révolte. Les victoires sont nombreuses et nous ne pouvons malheureusement pas isoler celle à laquelle se rapporte peut-être ce denier.

M. Crawford a relevé une estimation de 55 coins de droit et de 69 coins de revers.


Imitation barbare du denier Terentia (décrite par Ernest Babelon p483) :

5.22gr _ 20.7mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Terentius Lucanus. Monétaire vers 540 (214 av. J.-C.)

Pline mentionne un peintre du nom de C. Terentius Lucanus qui se rendit célèbre par des combats de gladiateurs qu’il donna à ses frais; mais nous ne savons à quelle époque exacte vivait ce personnage ; il pourrait être le monétaire qui frappa les pièces suivantes, vers l ‘an 540. En tous cas, l’histoire ne mentionne pas d’autre C. Terentius Lucanus. 


Lieux de découverte (207 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer