104 av. JC

Denier Appuleia _ RRC 317/2

Avers L. SATVRN (Lucius Appuleius Saturninus)

Saturne dans un quadrige galopant à droite, brandissant une harpe de la main droite et les rênes de la main gauche. Au-dessous des chevaux, marque de contrôle.

Revers : ROMA

Saturne dans un quadrige galopant à droite, brandissant une harpe de la main droite et les rênes de la main gauche.

Atelier : Rome

Gens Appuleia

Références : RRC 317/2 – B.3 (Appuleia)

Indice de rareté : 6

Descriptif : Ce type présente un intéressant système de numérotation des coins, basé sur l’alphabet latin. Pour ce type très particulier, seules les lettres C, G, Q et T semblent répertoriées. Droit et revers ainsi que la légende d’exergue du revers sont un jeu de mots avec le cognomen Saturninus du monétaire. Le droit de ce denier est bien celui avec la légende ROMA et non l’inverse comme décrit dans plusieurs ouvrages de référence. Lucius Appuleius Saturninus fut questeur en 104 avant J.-C., puis deux fois tribun de la plèbe en 103 et en 100 avant J.-C. Partisan de Marius et démagogue, il fut assassiné par les patriciens qui firent s’écrouler le toit de la Curie sur lui, avant sa sortie de charge.

M. Crawford a relevé une estimation inférieure à dix coins pour le droit et inférieure à douze coins de revers pour deux variétés.


Ci-dessous un exemplaire avec la même représentation que ce soit au et au revers (L SATVRN). Une lettre de contrôle est présente au droit au dessus des chevaux et une autre, au revers, au-dessous des chevaux.

monnaie_denarius_rome_rome_atelier_btv1b10425632hmonnaie_denarius_rome_rome_atelier_btv1b10425632h1

3.85gr _ 18.2mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

La gens Appuleia, d’origine plébéienne, est fort ancienne; ses membres ont porté les noms de Decianus, Pansa et Saturninus. Le premier d’entre eux qui fut investi de la dignité consulaire est Q. Appuleius Pansa, consul en 454 (3oo avant notre ère). Les monnaies qu’on donne aux Appuleii sont d’attribution douteuse. Cohen a classé à cette famille les pièces en bronze qui portent le monogramme (AP) qu’il a interprété par Lucius Appuleius, sans spécifier d ailleurs à quel membre de la gens Appuleia ces monnaies pouvaient se rapporter. Mommsen les a données avec plus de vraisemblance à la famille Aemilia, en interprétant le monogramme par Lucius Aemilius Papus ou Paullus ; nous nous sommes rangés à son opinion . Il est enfin une série de deniers, frappés vers 660 (94 av. J.-C.), qui portent en légende Lucius Saturninus. Eckhel a attribué ces pièces à la famille Sentia, et il suppose que le monétaire s’appelait L. Sentius Saturninus. Mais ce personnage n’est mentionné dans aucun texte; il est vrai, toutefois, que le nom Saturninus est commun dans la famille Sentia. Cohen a, sans hésiter, donné ces deniers à Appuleius Saturninus, attribution proposée d’ailleurs par Borghesi, qui a justement remarqué que le cognomen ne se voit seul, sur les médailles, que lorsqu’il est suffisant pour identifier le monétaire; or, à l’époque où nous sommes, le nom de Saturninus était encore exclusivement porté par les Appuleii . L. Appuleius Saturninus petit-fils probablement d’Appuleius Saturninus préteur en 588 (166 av. J.-C.), est le fameux tribun des années 651 et 654 (103 et 100 av. J.-C.); questeur l’an 6$0 (104 av. J.-C), il devint bientôt l’ami intime de nMarius qui le fit élire tribun du peuple, et il se rendit célèbre par son éloquence et sa lutte contre Metellus et les patriciens. L’attribution à ce personnage des deniers extrêmement abondants, qui lui sont contemporains et qui portent son nom, ne peut plus être soutenue depuis que Mommsen a prouvé, par l’examen des dépôts, que ces pièces n’ont pu être frappées que dans une période comprise entre 6so et 660 (104-94 av. J.-C.). On pourrait peut-être les attribuer à L. Appuleius Saturninus qui fut préteur en Macédoine en 696 (58 ay. J.-C.). Le denier de L. Saturninus porte comme type de revers le quadrige de Saturne, qui fait allusion au cognomen du monétaire. Ces deniers ont une grande analogie de fabrique avec ceux de C. Coilius Caldus.


Lieux de découverte (70 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer