109 – 108 av. JC

Denier Valeria _ RRC 306/1Avers Anépigraphe

Buste drapé de Victoria (la Victoire) à droite, l’aile visible derrière le dos, XVI en monogramme sous le menton.

Revers : L. VALERI / FLACCI (Lucius Valerius Flaccus)

Mars nu marchant à gauche, tenant une lance de la main droite et un trophée sur l’épaule gauche; à gauche, l’apex; à droite, un épi de blé.

Atelier : Rome

Gens Valeria

Références : RRC 306/1 – B.11 (Valeria)

Indice de rareté : 4 

Descriptif : Le droit rappelle peut-être la victoire de Lucius Valerius Flaccus, ancêtre du monétaire qui avait triomphé des Gaulois en 194 avant J.-C. dans le Nord de l’Italie. Un homonyme participa à la colonisation de Plaisance et de Crémone en 190 avant J.-C. ce que rappelle l’épi de blé placé derrière Mars. Quant à l’apex, coiffe des Flamines, il est lié à un autre Lucius Valerius Flaccus qui fut “flamen Martialis” (prêtre de Mars) et consul en 131 avant J.-C. Notre monétaire sera lui-même consul en 100 avant J.-C. Le droit avec la victoire sera repris par Caius Valerius Flaccus en 82 avant J.-C. à Marseille.

M. Crawford a relevé une estimation de 150 coins de droit et de 187 coins de revers.

« Valerius Flaccus était prêtre de Jupiter et consul avec Publius Licinius Crassus Mucianus en l’an 100 av J.C. Cette année la, le royaume de Pergame avait était conquis par Aristonicos sans résistance. Il était alors prévu que ce serait Valerius Flaccus qui irait remettre de l’ordre dans les affaires à Pergame pour rétablir l’autorité de Rome. Mais son collègue Publius Licinius Crassus Mucianus , consul comme lui, mais aussi grand pontife, mit son véto pour des raisons de restrictions et de tabou qu’un Flamen Dialis, prêtre de Jupiter ne devait enfreindre sous aucun prétexte sous peine de déclencher la terrible colère de Jupiter et ainsi mettre Rome en danger. »


Ci-dessous un exemplaire du denier Valeria avec une frappe incuse:

[Monnaie_Denarius]__btv1b104515942[Monnaie_Denarius]__btv1b104515942 (1)

3.91gr _ 19.5mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

L. Valerius Flaccus. Monétaire vers 650 (104 av. J.-C.)

Le type du denier décrit ci-après semble indiquer que le monétaire était fils de L. Valerius Flaccus qui fut flamen Martialis, puis consul en 623 (131 av. J.-C); l’apex paraît en effet se rapporter à cette fonction sacerdotale. Le monétaire pourrait être, soit L. Valerius Flaccus, dont le père n’est pas connu et qui fut consul en 668 (86 av. J.-C.); soit L. Valerius Flaccus qui fut édile curule, puis consul pour la première fois en 654 (100 av. J.-C.) avec C. Marius. Il sévit contre L. Appuleius Saturninus et les fauteurs de désordres à Rome à cette époque. Il devint censeur en 657 (97 av. J.-C.) avec Marc Antoine l’orateur. A la mort de Marius, il devint consul et fut envoyé en Asie pour résister à Sylla et faire la guerre à Mithridate. Durant son expédition, Flaccus se brouilla avec son collègue C. Flavius Fimbria qui le fit mettre à mort, en 668 (86 av. J.-C.).
Sur les médailles, le buste de la Victoire se rapporte probablement au même fait que le bige de la Victoire qui est au revers des deniers de C. Valerius C. f. Flaccus : peut-être s’agit-il des triomphes de Valerius Publicola, l’ancêtre de la race. Le visage de la Victoire paraît avoir un caractère iconographique. Mars casqué portant un trophée se rapporte aussi à quelque succès militaire d’un des ancètres du monétaire. L’apex ou bonnet de flamine rappelle, comme nous l’avons dit, les fonctions de flamen que le père du monétaire a exercées; l’épi de blé, qui doit faire allusion à quelque distribution gratuite de blé au peuple de Rome, n’a pas encore reçu son application à un fait historiquement connu.


Lieux de découverte (364 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer