118 av JC.

Denier Serratus Cosconia

Avers : L. COS-C-O. M. F. / X (Lucius Cosconius Marci Filius, Lucius Cosconius fils de Marcus)

Tête casquée de Rome à droite ; derrière la tête, marque de valeur, (X).

Revers L. LIC. CN. DOM (Lucius Licinius/ Cneius Domitius)

Bige galopant à droite, conduit par Bituit, brandissant une lance de la main droite, et tenant un bouclier, le carnyx et les rênes de la main gauche.

Atelier : Gaule, Narbonne

Gens : Cosconia, Domitia et Licinia

Références : RRC 282/2 – B.1 (Cosconia)

Indice de rareté : 5

Descriptif : Ce denier commémore l’effondrement de l’Empire Arverne en 121 avant J.-C. et la défaite de son Bituitus. La province de Narbonnaise fut créée pour défendre la « Provincia » et les intérêts de Rome en Gaule Cisalpine. La ville de Narbonne fut fondée en 118 avant J.-C. Cinq monétaires sous la conduite de Lucius Licinius Crassus et de Cneius Domitius Ahenobarbus frappèrent des pièces. Seuls ne sont pas représentés Marcus Aurelius Scaurus et Lucius Porcius Licinius. Mr. H. Zenacker comme Sydenham pense que cette série aurait été fabriquée entre 112 et 109. M. C. Crawford penche pour 118, l’année même de la dédicace de la nouvelle cité.

M. Crawford a relevé une estimation de trente-sept coins de droit et de quarante-six coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

On mentionne pour la première fois des Cosconii à l’époque de la seconde guerre Punique : un M. Cosconius était alors tribun militaire dans l’armée du préteur Q. Quinctilius Varus, lors de la guerre contre les Insubii, en 551 (203 av. J.-C.). Un autre personnage du même nom, probablement petit-fils du précédent, était préteur en 619 (135 av. J.-C.) pendant la guerre contre les Scordici de la Thrace C. Cosconius, peut-être le fils de ce dernier, fut préteur pendant la guerre Sociale en 665 (89 av. J.-C.) . On mentionne encore un C. Cosconius, préteur en 691 (63 av. J.-C.) et proconsul en Espagne ; un troisième C. Cosconius tribun du peuple en 695 (59 av. J.-C.),enfin un quatrième personnage du même nom, C. Cosconius Calidianus, orateur d’un médiocre mérite, contemporain de Cicéron . Mais aucun auteur ancien ne mentionne L. Cosconius fils d ‘un M. Cosconius, qui frappa monnaie sous la haute surveillance des censeurs L. Licinius et Cn. Domitius, avec les magistrats monétaires suivants : M. Aurelius Scaurus, C. Poblicius Malleolus, L. Pomponius M. f. et L. Porcius Licinus. Ces pièces sont de l’an 662 (92 av. J.-C.), et nous en donnons l’explication à la gens Domilia.


Lieux de découverte (106 exemplaires)