121 av JC.

Denier Plutia _ RRC 278/1

Avers Anépigraphe

Tête casquée de Rome à droite; derrière la tête, marque de valeur, X.

Revers : C. PLVTI // ROMA (Caius Plutius // Rome)

Les Dioscures, Castor et Pollux (les Gémeaux) à cheval galopant à droite; ils sont cuirassés avec le manteau flottant sur l’épaule, coiffés d’un bonnet surmonté d’une étoile, tenant chacun une javeline transversale.

Atelier Rome

Gens : Plutia

Références : RRC 278/1 – B.1 (Plutia)

Indice de rareté : 4

Descriptif : Le portrait de Rome de ce denier est très proche de celui de Cnæus Papirius Carbo et a peut-être été réalisé par le même graveur. E. Sydenham distinguait deux émissions bien différentes pour ce type, se différenciant par un style beaucoup plus rude pour le second auquel notre denier peut se rattacher. Il pensait à un atelier auxiliaire d’Italie. Pour M. Crawford, le monétaire pourrait être le fils de Caius Plautius, préteur en 146 avant J.-C.

M. Crawford a relevé une estimation de 120 coins de droit et de 150 coins de revers.


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Eckhel et, à sa suite, la plupart des autres savants ont attribué le denier qui suit à la famille Plautia. Il porte C. Pluti. Mais si, comme nous l’avons dit, le nom de Plautius peut encore s’orthographier Plotius, on ne saurait citer aucun exemple où il soit écrit Plutius. Il faut donc admettre avec Mommsen , l’existence d’une famille Plutia qui n’a, d’ailleurs, pas laissé de traces dans l’histoire. Le denier en question a été frappé par Caius Plutius vers l’an 540 (214 av. J.-C.).


Lieux de découverte (337 exemplaires)

Enregistrer