130 av JC.

Denier Vargunteia _ RRC 257/1 Avers M. (VAR)G (Marcus Vargunteius)

Tête casquée de Rome à droite; sous le menton, marque de valeur (XVI).

Revers : ROMA

Jupiter, nu debout dans un quadrige au pas à droite, tenant une branche de la main droite, les rênes et un foudre de la main gauche.

Atelier Rome

Gens : Vargunteia

Références : RRC 257/1 – B.1 (Vargunteia)

Indice de rareté : 2 Francs Babelon

Descriptif : Ce denier, par son style de revers, est très proche de celui de Marcus Acilius. Il appartient d’ailleurs au même collège monétaire. Jupiter remplace Hercule. Au denier est associé un monnayage de bronze comprenant le semis, le triens, le quadrans et le sextans.

M. Crawford a relevé une estimation de 107 coins de droit et de 134 coins de revers.


Exemplaire « barbare » hybride avec le droit de ce denier et le revers du denier Atilia Ch81A (3.19gr _ 19.3):

btv1b104526868btv1b104526868 (1)


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Les historiens ne mentionnent la famille Vargunteia que dans le cours du dernier siècle de la république. Le seul monétaire qu’elle ait fourni s’appelait M. Vargunteius; il n’est cité dans aucun auteur. Ses monnaies datent environ de l’an 625 (129 av. J.-C.). C’était peut-être le père de L. Vargunteius, complice de Catilina, dont le rôle dans la conjuration devait être de tuer Cicéron; son projet fut dévoilé par Fulvie. On cite encore un autre Vargunteius, lieutenant de Crassus dans sa désastreuse campagne contre les Parthes, en l’an 700 (54 av. J.-C.) ; il se laissa surprendre pendant la retraite et périt à la tête des quatre cohortes qu’il commandait. Enfin Suétone parle d’un Q. Vargunteius, grammairien qui vécut peu après Ennius, dont il divisa les Annales en dix-huit livres.
Frappé de la ressemblance du denier de M. Vargunteius avec celui de Q. Metellus, Borghesi a supposé que ces deux personnages avaient fait partie du même collège monétaire; il leur adjoint comme triumvir Cn. Domitius, mais les pièces de ce dernier paraissent d’une époque beaucoup plus récente; nous croyons que le troisième membre du triumvirat fut plutôt M. Acilius M. f.


Lieu de découverte (67 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer