132 av JC.

Denier Aburia _ RRC 250/1

Avers GEM (Geminus)

Tête casquée de Rome à droite; sous le menton, marque de valeur (XVI).

Revers : M. (AB)(VR)I // ROMA (Marcus Aburius Roma)

Sol radié, le manteau flottant dans un quadrige galopant à droite, tenant un fouet de la main droite, les rênes de la main gauche.

Atelier Rome

Gens : Aburia

Références : RRC 250/1 – B.6 (Aburia)

Indice de rareté : 4

Descriptif : Ce denier a été frappé en 132 avant J.-C., pour une valeur de 16 as, chiffre placé sous le cou de Rome sur notre exemplaire. La légende de droit GEM pour Geminus fait référence à Caius Aburius et à Marcus Aburius qui auraient été frères jumeaux. Sur le monnayage de Caius, c’est Mars qui est représenté tandis que sur celui de Marcus, c’est Sol qui est figuré dans son quadrige. À Marcus Aburius est aussi associé P. Maenius Antiaticus en 132 avant J.-C.

M. Crawford a relevé une estimation de 101 coins de droit et de 126 coins de revers.

3.79gr _ 19.2mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

M. Aburius Geminus. Monétaire vers 625 (129 av. J.-C.)

D’après ses médailles, ce magistrat était fils d’un autre Marcus. Il est donc probable qu’il était fils de M. Aburius, le tribun du peuple de l’an 567. On remarquera que les types du denier de M. Aburius Geminus ne diffèrent de ceux du denier de C. Aburius qu’en ce que Mars dans le quadrige, est remplacé par le Soleil ou Apollon. Ce nouveau type est, pour nous, tout aussi obscur que le précédent, parce que nous manquons de renseignements historiques sur la gens Aburia. Les anciens numismatistes avaient peut-être raison en conjecturant que le quadrige du Soleil est une allusion au nom Aburius, rapproché du mot amburere, brûler, qu’on trouve parfois, en effet, orthographié aburere. Le style du denier de M. Aburius Geminus a aussi beaucoup d’analogie avec le denier de M. Porcius Laeca.


Lieux de découverte (419 exemplaires)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer