LesDioscures.com

Base de données du monnayage de la République Romaine

Categorie: Cipia

Ch160A4 – Once Cipia – Marcus Cipius

115 – 114 av. JC

Avers : CN. DOMI

Tête d’Hercule coiffée de la peau de lion à droite; derrière, un point.

Revers : ROMA. M. CIPI. M. F (Marcus Cipius Marci filius. Rome)

Gouvernail; au-dessous, un point.

Atelier : Rome

Gens : Cipia

Références : RRC 289/5 – B.6 (Cipia)

Descriptif :


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cette famille, peu connue, n’était pas sénatoriale. Un seul de ses membres, M. Cipius, fils d’un autre Marcus, a rempli les fonctions de magistrat monétaire, et Cavedoni fixe la fabrication de ses espèces, à l ‘an 650 (164 av. J.-C.). Leur style, en effet, et la place occupée par le nom du monétaire, au droit, indiquent à peu près cette époque ; nous les plaçons vers l’an 660 (94 av.Lire la suite....

Ch160A3 – Quadrans Cipia – Marcus Cipius

115 – 114 av. JC

Avers M. CIPI. M. F. (Marcus Cipius Marci filius)

Tête d’Hercule à droite, coiffée de la peau de lion dans le champ, derrière trois points.

Revers : ROMA (Rome)

Proue de navire.

Atelier : Rome

Gens : Cipia

Références : RRC 289/4 – B.5 (Cipia)

Descriptif : 


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cette famille, peu connue, n’était pas sénatoriale. Un seul de ses membres, M. Cipius, fils d’un autre Marcus, a rempli les fonctions de magistrat monétaire, et Cavedoni fixe la fabrication de ses espèces, à l ‘an 650 (164 av. J.-C.). Leur style, en effet, et la place occupée par le nom du monétaire, au droit, indiquent à peu près cette époque ; nous les plaçons vers l’an 660 (94 av.Lire la suite....

Ch160A2 – Triens Cipia – Marcus Cipius

115 – 114 av. JC

Avers M. CIPI. M. F. (Marcus Cipius Marci filius)

Tête de Minerve à droite; au-dessus, quatre points.

Revers : ROMA (Rome)

Proue de navire; dans le champ, quatre points.

Atelier : Rome

Gens : Cipia

Références : RRC 289/3 – B.4 (Cipia)

Descriptif :

7.41gr _ 23.3mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cette famille, peu connue, n’était pas sénatoriale. Un seul de ses membres, M. Cipius, fils d’un autre Marcus, a rempli les fonctions de magistrat monétaire, et Cavedoni fixe la fabrication de ses espèces, à l ‘an 650 (164 av. J.-C.). Leur style, en effet, et la place occupée par le nom du monétaire, au droit, indiquent à peu près cette époque ; nous les plaçons vers l’an 660 (94 av.Lire la suite....

Ch160A1 – Semis Cipia – Marcus Cipius

115 – 114 av. JC

Avers M. CIPI. M. F. (Marcus Cipius Marci filius)

Tète laurée de Saturne à droite; derrière, la lettre S.

Revers : ROMA (Rome)

Proue de navire à droite ; devant, S.

Atelier : Rome

Gens : Cipia

Référence : RRC 289/2 – B.3 (Cipia)

13.72gr _ 26.4mm


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

Cette famille, peu connue, n’était pas sénatoriale. Un seul de ses membres, M. Cipius, fils d’un autre Marcus, a rempli les fonctions de magistrat monétaire, et Cavedoni fixe la fabrication de ses espèces, à l ‘an 650 (164 av. J.-C.). Leur style, en effet, et la place occupée par le nom du monétaire, au droit, indiquent à peu près cette époque ; nous les plaçons vers l’an 660 (94 av.Lire la suite....

Ch160 – Denier Cipia – Marcus Cipius

115 – 114 av. JC

Denier Cipia _ RRC 289/1

Avers M. CIPI. M. F (Marcus Cipius Marci Filius, Marc Cipius fils de Marc)

Tête casquée de Rome à droite; derrière, lettre de contrôle X.

Revers : ROMA

Bige galopant à droite, conduit par la Victoire (Victoria), tenant une palme de la main droite et les rênes de la main gauche; sous l’attelage, un gouvernail.

Atelier : Rome

Gens Cipia

Références : RRC 289/1 – B.1 (Cipia)

Indice de rareté : 2 Francs Babelon

Descriptif : La gens Cipia, d’origine assez obscure semble plébéienne. Marcus Cipius, selon Festus et Ciceron, pourrait être celui qui était surnommé par ses contemporains le « ronfleur » facilitant ainsi les adultères de sa femme et vérifiant le proverbe : « Non omnibus dormio » (je ne dors pour tout le monde).… Lire la suite....

© 2017 LesDioscures.com

Theme by Anders NorenUp ↑