Ce bronze attribué aux Meldes présente un droit très similaire à un denier de Jules César. En effet, on retrouve le buste diadémé de Vénus avec derrière son épaule le petit cupidon.  Une seule différence notoire, Cupidon tient une couronne sur le bronze ROVECA.

Bronze ROVECA classe V _ Références: LT.7635-7636 – DT.585 – RIG.243 – Sch/GB.213 – Z.- – Sch/L.1006 – Sch/D.330

Les Meldes – Peuple de la Gaule celtique qui fut mentionné sous la forme Meldis par César (Guerre des Gaules, V, 5), Μέλδοι par Strabon (Géographie, IV, 3, 5), Meldi par Pline (Histoire naturelle, IV, 107), Μέλδαι par Ptolémée (Géographie, II, 8, 15), ou encore (CIVITATIS) MELDORVM « cité des Meldes » sur l’épitaphe d’Aurelius Demetrius (CIL 13, 2924 (4, p 35) ; CAG-10, p 142 ; 89-01, p 230). Le territoire des Meldes se situait dans la basse-vallée de la Marne, dans l’est et le nord-est de la région parisienne. Il correspondait assez exactement à celui de l’ancien diocèse de Meaux (avant 1790), soit l’actuel Mulcien et une partie de la Haute-Brie. Iatinum (Meaux) était leur capitale. (Source http://encyclopedie.arbre-celtique.com)

Nous ne connaissons que très peu de chose sur ce peuple, si ce n’est que ce fut sur leur territoire qu’en 55 av. J.-C., César fit construire des bateaux dans le cadre des préparatifs de sa seconde expédition en Britannie (54 av. J.-C.) et qu’après la conquête romaine, les Meldes reçurent le statut de cité libre (Pline, Histoire naturelle, IV, 107) et furent intégrés à la province de Gaule lyonnaise lors de la réorganisation la Gaule transalpine par Auguste (27 av. J.-C.).

Plusieurs monnaies des Meldes présentent la légende ROVECA, d’où une forte présomption qu’une seule personne en est certainement à leur origine.

Une chose est sure est que le droit de ce  bronze reprend la même typologie que le denier de César. Les Julii prétendait descendre d’Énée lui-même par son fils Ascagne-Iule. Elle rattache ainsi sa filiation à Vénus, la mère d’Énée. Est-ce pour mieux affirmer l’alliance des Meldes avec les romains ? L’utilisation de Cupidon et de Vénus, symboles des Julii, serait un hommage envers César ? Ou encore, est-ce que le magistrat monétaire avait un lien avec les Julii ?

Quoiqu’il en soit, la datation proposée pour ce bronze, 60-40 av JC, peut être remise en cause par cette similitude avec ce denier. En effet, le denier de Jules César fut frappé en 46-45 av JC., pendant la guerre d’Espagne qui opposait César contre les fils de Pompée et qui se termina par la bataille de Munda en 45 avant J.-C., ce qui a comme signification que ce bronze fut frappé postérieurement… A suivre….