Avers : FLORAL·PRIMVS (Floralia primus fecit)

Tête de Flora avec une couronne de laurier mêlée de fleurs à droite, derrière un lituus.

Revers : C·SERVEIL C·F (Caius Serveilius Caii filins)

Deux guerriers armés du casque et du bouclier, en face l’un de l’autre et se présentant mutuellement leurs épées.

Datation : 57 avant J.C.

Matière Argent

Atelier : Rome

Gens : Servilia

Références : RRC 423/1 – B.15 (Servilia)

Indice de rareté : 5 

Descriptif : 


Extrait de Description historique et chronologique des monnaies de la République romaine d’Ernest Babelon

C. Serveilius C. f.
Monétaire vers 690 (64 av. J.-C.).

Aucun personnage du nom de C. Serveilius C. f. n’est mentionné dans l’histoire à l’époque où l’on doit classer le denier suivant. Le lituus ou bâton augurai qui figure au droit indique que le monétaire descendait de M. Servilius C. f. P. n. Pulex Geminus qui remplit, ainsi que nous l’avons dit, les fonctions d’augure et qui transmit le nom d’Augur à ses descendants. Voici comment Mommsen explique la présence de la tête de Flore avec la légende Floralia primus (fecit). « Les deux édiles L. et M. Publicius Malleolus firent célébrer pour la première fois les fêtes de Flore, à l’occasion de l’ouverture de la rue Poblicia et de la construction du temple de Flore en 514 (240 av. J.-C.). Il serait possible que ce type représentât la première célébration régulière de ces jeux convertis en une fête annuelle en 581 (173 av. J.-C.). Nous ignorons le nom des édiles de cette année, et il se pourrait que l’un d’eux fût un fils de C. Servilius, consul en 551 (203 av. J.-C.) et portât le même nom que son père. Notre denier désigne bien C. Servilius C. f. comme le fondateur des fêtes de Flore, puisque le nom qui se trouve sur le revers, si d’un côté, il est destiné à indiquer le monétaire, de l’autre il complète la légende du droit. »
Le revers du denier fait allusion à l’un des vingt-trois combats singuliers soutenus par M. Servilius Pulex Geminus, et dont nous avons déjà parlé, à propos de représentations du même genre sur les deniers de C. Serveilius et de M. Servilius C. f. Les deux adversaires paraissent mesurer leurs armes avant de se battre en duel.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer